Pétition contre les suppressions de postes de gendarmerie

Publié le par Fédération PRG de Charente-Maritime

mariepierrebrunet1.jpg

Communiqué de Marie-Pierre BRUNET, maire de Saint-Saturnin du Bois, V-P de la CdC de Surgères

 

Le manque permanent d'effectif sur la communauté de Brigades de Surgères(17) (25 gendarmes au lieu 28 nécessaires), le manque de remplacement de ces gendarmes en cas de congés, de maladies ou de mises à disposition sur d'autres brigades alors même que l'on est la 3ème brigade en terme d'interventions sur la Charente-Maritime est scandaleux.

Nous avons quotidiennement besoin  de leur présence tant pour l'aspect dissuasif (à ne pas négliger) que pour leur travail d'enquête, de police de la route, de maintien d'une sécurité rassurante pour tous.

Les élus, bien que détenteurs de leur pouvoir de police du maire, ne peuvent se substituer au travail de la gendarmerie.

Chacun son travail, chacun sa fonction. La tâche est lourde pour chacun et nous devons pouvoir compter les uns sur les autres. Et la population a besoin de nous tous, élus et gendarmes, sur nos fonctions respectives.

D'autre part, réduire les effectifs de gendarmerie alors même que les collectivités, dont notre CdC de Surgères, sont en plein projet de construction d'une gendarmerie, ne nous rassure pas.

Le droit à la sécurité est important pour tous, non pas dans la recherche d'une répression permanente, mais bien dans celui du maintien de la loi et d'un certain équilibre de vie pour tous nos habitants.

 

Pour signer la pétition contre la suppression des postes de gendarmerie.

 

 

 

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article