Nathalie Garnier participe à la création d'une SEML de production de panneaux solaires.

Publié le par Fédération PRG de Charente-Maritime

garniernat002.jpg

 

Le moratoire sur le photovoltaïque imposé par l'Etat l'hiver dernier, ainsi que l'émoi provoqué par l'accident nucléaire de Fukushima ont relancé les débats autour des énergies renouvelables.
  
En mars dernier, afin de contrer les conséquences de la baisse de rachat de l'électricité solaire, la Région Poitou-Charentes a mis en place un "Fonds de résistance photovoltaïque", c'est à dire des avances remboursables destinées à maintenir ou à faire repartir l'activité des installateurs de panneaux solaires. Pour les mêmes raisons vient d'être crée la SEML (Société d'Economie Mixte Locale) ESTER  : Electricité Solaire des TERritoires de Poitou-Charentes, (voté en session du Conseil Régional le 27 juin 2011). Voir article du site du Conseil Régional ci-dessous.
 
Représentante de la Région au Conseil d'Administration, la Conseillère régionale Nathalie Garnier a participé mercredi 6 juillet à Paris, à l'adoption et à la signature officielles des statuts de la SEML avec la Présidente de Région et Solairedirect.
 
La création de cette SEML vise à  "favoriser la fabrication française de panneaux solaires et à stabiliser le prix de l'énergie produite, en le rapprochant du prix du marché" pour Ségolène ROYAL. Les crédits du Plan Energie Solaire Régional du Conseil Régional, lancé en 2009, seront "mobilisés pour financer les premiers projets de la SEM" . Ce plan est doté de 400 millions d'euros sur 2009-2012.
 

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article