Le Président de la République reste sourd à toutes les critiques

Publié le par Fédération PRG de Charente-Maritime

baylet2.jpg

Par Jean-Michel BAYLET, Sénateur - Ancien Ministre, Président du PRG

 

Le Chef de l’Etat a tenté, ce dimanche soir, de reprendre la main après le naufrage de sa politique étrangère sur les rivages d’un monde arabe où souffle un vent de démocratie. Sa prestation n’efface malheureusement pas les maladresses accumulées depuis le début de son mandat.

Le Président de la République est resté sourd à toutes les critiques et s’est contenté d’organiser un jeu de chaises musicales au gouvernement au lieu de donner une nouvelle impulsion à la politique française.

Les annonces qui ont été faites ce soir, associant immigration et terrorisme, ont d’abord un objectif électoraliste. Une nouvelle fois Nicolas Sarkozy a manqué une occasion de présidentialiser, enfin, sa fonction.

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article