La Renommée de Jean-Michel BAYLET pour Libération

Publié le par Fédération PRG de Charente-Maritime

affiche primaire J-M Baylet www.jeanmichelbaylet.fr

Jean-Michel Baylet ne manque pas d'humour. C'est au café «La Renommée» qu'il donne rendez-vous. Seul candidat non socialiste à la primaire et bon dernier des sondages, le président du PRG se plaint de n'avoir été invité à aucun débat en plénière à l'université d'été du PS. «Qu'ils restent entre socialistes, ce qu'ils affectionnent, ils pourront se livrer à leurs petites phrases vipérines et assassines. Ils devraient plutôt me remercier : grâce à moi, ils ont des primaires vraiment citoyennes», se venge le sénateur, qui assistera, dimanche matin, à la clôture de l'université d'été avant de poser avec les autres candidats pour la «photo de famille».

Dans la boucle de la primaire, il n'en oublie pas les mauvaises manières passées sur les sénatoriales, lorsque «le PS a bafoué notre accord électoral», accuse-t-il. Du coup, à quatre semaines du scrutin, Baylet menace ses partenaires: «Nous sommes onze sénateurs radicaux de gauche et nous n'oublierons pas ce qui s'est passé. La présidence du Sénat est dans les mains des radicaux.»

www.liberation.fr

 

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article