La montagne du remaniement accouche d’une souris

Publié le par Fédération PRG de Charente-Maritime

logo PRG

Communiqué du 14 novembre 2010

 

La montagne du remaniement accouche d’une souris

 

Après des mois d’annonce, le Président SARKOZY et son ancien nouveau Premier ministre ont tiré les conséquences de la situation désastreuse du pays dont ils sont responsables en reconduisant pour l’essentiel le gouvernement. Pas réellement resserré, mettant un terme à la pseudo « ouverture » et promouvant quelques ultra (MM. LEFEVBRE, MARIANI après Nadine MORANO…) l’objectif est clair : non pas répondre aux besoins des Français mais tenter de faire réélire le Président sortant avec la vieille garde de la droite.

 

A la marge que dire ?

 

Les Radicaux valoisiens qui avaient renié leurs valeurs en intégrant l’UMP se trouvent marginalisés. Le reste du Centre-droit l’est-il tout autant ou bien faut-il voir la nomination de Michel MERCIER à la Justice comme résultant d’un nouveau « leadership » ?

 

On remarque surtout les évictions de personnalités dont Eric WOERTH, lâché, qui disparaît du gouvernement. Effet de gommage, la question de l’immigration et de l’identité nationale s’est effacée. Effet de retour à l’ancienne, l’énergie retourne dans le champ économique et abandonne le développement durable.

 

On note avec surprise que M. RICHERT est nommé aux relations avec les collectivités. Le président de la région Alsace qui a claqué la porte de l’association des régions de France la semaine dernière devient son interlocuteur ; ça promet.

 

Le vrai changement ne peut intervenir qu’en 2012 et être préparé lors des élections de 2011.

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article