Jean-Michel Baylet a chargé son avocat d’engager des poursuites en diffamation

Publié le par Fédération PRG de Charente-Maritime

baylet2.jpg

mercredi 31 août 2011

Monsieur Jean-Michel BAYLET est gravement mis en cause sur le site de RUE 89. Il y est fait état de poursuites et de mises en examen le visant qui porteraient sur des faits graves.

La réalité est la suivante : Trois informations ont été ouvertes il y a quatre ans au tribunal de Bordeaux. L’une vise les marchés de « frais de bouche » passés par le Conseil Général du Tarn-et-Garonne. Monsieur Jean-Michel BAYLET n’est et n’a jamais été mis en cause dans cette affaire. Une deuxième, qui visait l’utilisation d’une voiture du Conseil Général du Tarn-et-Garonne a fait l’objet d’une ordonnance de non lieu devenue définitive. La troisième concerne la fabrication du bulletin trimestriel d’information du Conseil Général du Tarn-et-Garonne pour les années 2001 à 2005 dans laquelle Monsieur BAYLET a été mis en examen pour favoritisme car, à ce qu’il comprend, il lui est reproché de ne pas avoir mis en concurrence plusieurs entreprises pour la fabrication des deux derniers numéros du trimestriel. Cette instruction a été terminée le 23 juin 2009. Aucun élément n’est intervenu depuis et Monsieur Jean-Michel BAYLET a chargé son avocat, Maître Jean-Yves DUPEUX, de solliciter un non lieu.

Telle est la réalité. Toute autre information relève de la diffamation contre laquelle Monsieur Jean-Michel BAYLET a chargé son avocat d’engager des poursuites.

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article