France Soir - Seignosse : Le PRG de Jean-Michel Baylet fait son université d'été

Publié le par Fédération PRG de Charente-Maritime

Jean-Michel Baylet

Jean-Michel Baylet SIPA
Après EELV et le PS et au même moment que l'UMP, le Parti Radical de Gauche de Jean-Michel Baylet fait à son tour son campus d'été, sur fond de polémique.
 

La ville de Seignosse se voit investie ce week-end par le Parti Radical de Gauche de Jean-Michel Baylet. Malgré la polémique autour de sa mise en examen, le candidat compte faire oublier cette histoire avec une seul objectif en tête : la préparation de la primaire socialiste et a fortiori de la présidentielle. « Je vois un parti mobilisé, des gens déterminés et je suis ravi de voir le PRG en ordre de bataille et même enthousiaste » soulignait ainsi le président d'un parti qui compte 15.000 militants.

Première étape de cette université d'été du PRG : une réunion du comité directeur et un atelier sur la formation des élus. Mais bien sûr, l'essentiel de ces trois jours sera consacré à la préparation de la présidentielle et à la participation de Jean-Michel Baylet, président du PRG, à la primaire citoyenne. Au programme donc, des débats et autres tables rondes autour des enjeux de cette candidature, l'organisation de la campagne et les thèmes qui seront abordés dans la compétition avec les socialistes.

Environ 1000 militants prévus

Jean-Michel Baylet présentera son livre-programme L'audace à gauche, trente propositions pour la France (Editions Privat). Parmi ses premières idées, « inscrire dans la loi les règles prudentielles » abandonnées par les banques (interdiction des ventes à découvert, de la spéculation sur les produits alimentaires et les matières premières agricoles, etc.) Il évoque également la mise en place d'un dispositif d'allègement de charges pour les entreprises embauchant des jeunes de moins de 26 ans au chômage. Finalement, « plus que jamais », le candidat PRG plaide pour une « VIe République » et un « acte III de la décentralisation ».

Un millier de militants est ainsi attendu entre samedi et dimanche au club Bélambra de Seignosse. Dans un souci d'ouverture et de rassemblement, Corinne Lepage, présidente de Cap 21, et Yves Pietrasanta, président de Génération Ecologie sont invités. La question de l'écologie, thème important de la présidentielles ne sera pas laissé de côté par Jean-Michel Baylet.

Baylet porte plainte pour diffamation contre Rue 89

Jean-Michel Baylet avait été mis en examen en 2009 dans des histoires concernant la gestion du département du Tarn-et-Garonne, qu'il préside. L'affaire touche à la fabrication du bulletin trimestriel d'information du conseil général par une agence de communication, Hima Com, dont il possède 10 % des parts. Rue89 évoque deux autres affaires dans lesquelles l'élu aurait été mis en cause : l'une concernant les « frais de bouche » du conseil général, l'autre l'utilisation d'une voiture du conseil général. Jean-Michel Baylet n'a jamais été mis en cause dans la première affaire et a bénéficié d'un non-lieu dans la deuxième, a dit Me Dupeux. Le président du PRG a donc répliqué en portant plainte pour diffamation contre le site d'information.

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article