Dominique ORLIAC en première ligne contre la réforme des retraites

Publié le par Fédération PRG de Charente-Maritime

orliac04601 thu

mercredi 15 septembre 2010

 

Toute la nuit et jusqu’à la suspension de séance imposée par le Président de l’Assemblée Nationale Bernard Accoyer à 7h45 ce matin, Dominique ORLIAC, députée PRG du Lot était mobilisée dans l’hémicycle contre la réforme des retraites. Elle est ainsi intervenue à de multiples reprises pour contrecarrer la réforme gouvernementale face à Eric Woerth et Gorges Tron. Elle a notamment défendu des mesures pour une meilleure prise en compte de la pénibilité au travail, une revalorisation des retraites agricoles ainsi qu’une réduction des inégalités des niveaux de pensions entre les hommes et les femmes.

Au terme du débat, Dominique ORLIAC s’est dit « atterrée du simulacre de démocratie et de débat qui s’est joué dans l’hémicycle ». « Ce gouvernement et sa majorité ne souhaitent pas discuter et entendre nos propositions en matière du réforme du système », a-t-elle indiqué. « Nous avons pourtant de nombreuses propositions, concrètes et parfaitement finançables qui permettraient une réforme plus juste et plus équitable », a-t-elle ajouté. Selon la députée du Lot : « Ce projet de loi repose sur une logique strictement comptable, dans laquelle les salariés sont la principale variable d’ajustement, et où l’on ne retrouve rien des propositions des partenaires sociaux…. Il s’agit là d’une bien étrange conception de la concertation ! ». Pour Dominique ORLIAC : « Le gouvernement a totalement occulté le fait que la clef essentielle du redressement de toute politique sociale passe par un retour énergique à une politique de développement économique. Dans notre pays, le taux d’emploi des seniors est inférieur à la moyenne européenne et le chômage des jeunes reste encore malheureusement très élevé. Ce chômage chronique des jeunes et des seniors, outre les problèmes humains qu’il engendre, est ce qu’il faut combattre en priorité pour remettre dans la boucle du travail des « cotisants » en puissance », a martelé la députée du Lot qui a fait savoir que, « bien entendu, elle votera contre ce texte, à l’image de l’ensemble des députés du groupe Socialiste, Radical et Citoyen ».

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article