Le moral regonflé des radicaux

Publié le par Fédération PRG de Charente-Maritime

Source : SUD-OUEST
Auteur :
Frédéric Zabalza


LA ROCHELLE -
L'université d'été du Parti radical de gauche s'est achevée hier
Lundi 07 Septembre 2009

Jean-Michel Baylet (à droite), accompagné par Yann Juin ( photo xavier léoty) 
Jean-Michel BAYLET (à droite), accompagné par Yann Juin ( photo Xavier LEOTY)

Hier matin, à l'Espace Encan, les caméras et les photographes étaient moins nombreux que la semaine dernière, mais l'attente des militants du PRG était aussi forte que celle de leurs alliés socialistes avant le discours de clôture de leur université d'été.

À quelques mois d'échéances électorales importantes, le président des radicaux de gauche, Jean-Michel Baylet, s'est efforcé de regonfler le moral de ses troupes. « Son discours était clair et ferme. Nous avons aussi apprécié l'intervention de Roger-Gérard Schwartzenberg, qui signe un retour en force après une période un peu difficile pour lui », remarque Yann Juin, président départemental du PRG, satisfait du déroulement de cette université d'été.

« Nous avons eu autant de monde que pour la convention nationale [à La Rochelle en mars dernier]. Près de 500 personnes ont été présentes lors de ces trois jours. Sur un plan politique, les ateliers ont été productifs et intéressants, en particulier l'échange entre Raymond Vall et des scientifiques, sur le thème du développement durable. »

Jean-Michel Baylet a réaffirmé les liens d'amitié avec les socialistes, invitant Pierre Moscovici hier matin - auquel il a remis, au passage, un recueil des chroniques de Jean Jaurès dans la « Dépêche du Midi ». Le responsable du PS a plaidé « pour une union de la gauche », regrettant le manque d'égard d'autrefois lié à « l'hégémonie » socialiste.

« Nous avons constaté une évolution au sein du Parti socialiste. Espérons que les propos seront suivis par des actes», glisse Yann Juin.


 

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article