HOMMAGE - Message de Yann JUIN, Maire, lors de l'inauguration de l'allée Michel-Crépeau à Esnandes

Publié le par Fédération PRG de Charente-Maritime

Inauguration Allée Michel Crépeau, Esnandes 4 septembre 2009, message de Yann JUIN, Maire d'Esnandes

 

Messieurs les Ministres,

Mesdames, Messieurs les Parlementaires,

Mesdames, Messieurs les conseillers régionaux, conseillers généraux, Maires, Adjoints au Maire et Conseillers Municipaux,

Mesdames, Messieurs,

Chers Amis,

 

Bienvenue à Esnandes. Bienvenue pour cette inauguration de l’allée Michel Crépeau.

 

Dix ans après la disparition de Michel Crépeau, beaucoup d’hommages lui ont été rendus. Des hommages grandioses : solennels, comme celui de l’Assemblée Nationale ; monumentaux comme celui de La Rochelle en mars dernier. Ce sont des hommages à l’homme politique : au tribun qui a donné toute sa noblesse au parlementarisme à l’égal des plus brillants parlementaires de la IIIème République ; au Ministre, qui a su dans ses diverses responsabilités se porter à la hauteur des enjeux ;  au Maire, qui a su révolutionné sa ville, qui a su lui donner un temps d’avance.

 

Celui que les Esnandais veulent rendre aujourd’hui en votre présence, c’est celui modeste et simple de celles et ceux qui se sont reconnus humblement dans l’exceptionnel personnage Michel Crépeau. L’hommage respectueux pour celui à qui ils confièrent son premier mandat, celui de conseiller général en 1967. Michel Crépeau fut aussi notre Député et nous en sommes fiers. Il fut enfin celui qui ouvrit à Esnandes les portes de la Communauté de Villes en 1997.

 

C’est aussi l’hommage festif à celui qui aimait se retrouver en toute simplicité dans ce village auprès de ses amis boucholeurs – comme notre Maire Honoraire Jean AUDINEAU, celui qui pouvait prendre un vélo chez des amis comme Marcel et Simone LESCALMEL pour traverser ces rues jusque chez le buraliste, celui qui aimait partager ces moments de convivialité simple.

 

Vous le comprenez donc, l’hommage des Esnandais prend une place originale dans la diversité des hommages, cette diversité qui reflète la personnalité de Michel Crépeau.

 

Cette allée qui démarre dans ce bas du village, là où la terre et la mer se confondaient hier encore, monte doucement entre des arbres fruitiers et un puits pour rejoindre un escalier ombragé qui permet de gagner le haut de la roche. C’est un lieu calme, multifonctionnel et paysager. Cette allée est donc en quelque sorte une allégorie de cette citation célèbre de Michel Crépeau puisqu’elle permet d’aller « les pieds sur terre et la tête dans les étoiles ». Mais encore plus, elle nous amène à penser, et pourquoi pas à partager également ce propos de Michel Crépeau :

 

« Aujourd’hui, tout semble fait pour que dans le cheminement de la pensée et dans les comportements individuels et collectifs, tout s’efface devant la réussite économique ...

... cette réussite-là n’est pas l’essentiel par rapport à la liberté que doit avoir chacun de mieux construire sa vie et d’avancer avec sagesse, ne fût-ce que de quelques pas, sur les chemins ardus du bonheur ».

 

Alors mon propos ne sera pas plus long, mais je voudrais exprimer le souhait qu’en passant par là, chaque personne puisse simplement s’imprégner des pensées de Michel Crépeau et que pour chacun, ces « chemins ardus du bonheur » soient aussi beaux que celui-ci.

Jean Audineau (Maire honoraire d'Esnandes), Maxime Bono (Député-Maire de La Rochelle), Yann Juin (Maire d'Esnandes)


à gauche : Yann Juin, à droite : Jean-Michel Baylet (ancien ministre, sénateur, président du Parti Radical de Gauche) et Colette Chaigneau (ancienne députée de Charente-Maritime)

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article