Inauguration de la Salle Jean AUDINEAU : Discours de Yann JUIN

Publié le par Pauline SAUNIER

Monsieur le Maire Honoraire,

Mesdames, Messieurs,

 

C’est aujourd’hui un moment rare qui nous rassemble. Nous sommes ici pour fêter un anniversaire ; il y a tout juste 50 ans, Monsieur Jean Audineau était élu maire d’Esnandes. Son bail renouvelé 4 fois, il se retirait après 30 années de vie publique, c’était il y a 20 ans.

Alors tous ici nous sommes présents pour témoigner de notre reconnaissance ou de notre admiration pour l’homme et pour son action. Pour dire aussi combien cette action fut déterminante pour façonner ce village d’Esnandes qu’il adopta et qui l’adopta.

En effet, vous êtes arrivé à Esnandes après-guerre. Né le 31 décembre 1923 au Langon en Vendée, dans une famille d’agriculteurs, vous êtes mobilisé en 1945 pour participer à la Libération, mobilisation qui vous conduira jusqu’en Allemagne. Au retour, vous épousez Gisèle, fille d’une vieille famille esnandaise et, de paysan de la terre, vous devenez paysan de la mer, un boucholeur à la suite de votre beau-père. Nous arrivons en 1959 et l’homme d’engagements, l’homme d’actions que vous êtes est élu Conseiller Municipal, dans la majorité et vous voilà propulsé maire ; vous avez 35 ans. Ce seront 5 mandats qui s’enchaîneront, 30 années de responsabilités communales accomplies avec les équipes élues en 1959, 1965, 1971, 1977 et 1983. Vous occuperez de nombreuses responsabilités liées à ce mandat au sein du Parc du Marais poitevin, de l’association des maires, du Syndicat d’eau de La Rochelle-Nord…, mais également professionnelles au comité interprofessionnel de la conchyliculture, ou comme administrateur régional du Crédit agricole. Avec vos équipes successives, vous avez transformé ce village encore rural pour l’amener à une modernité exemplaire et remarquée. Les 719 habitants essentiellement partagés entre la mytiliculture et l’agriculture de 1959 étaient devenus plus de 1700, 30 ans plus tard.

Ces réalisations vont toucher à tous les domaines de la vie sociale, économique et environnementale.

En matière de voirie, réseaux et d’hygiène, vous élargissez la rue des écoles et créez la route de Villedoux en 1960. En 1964, vous rehaussez le chemin à la mer et en 1973 est aménagée la route touristique et conchylicole de la Pointe Saint Clément. En 1959 est réalisé l’endiguement des Misottes et en 1965, ce sont les chemins ruraux qui sont refaits. En 1961 est menée l’extension du réseau d’adduction d’eau et dès 1972, vous dotez la commune d’une station d’épuration. Chacun sait la complexité d’une telle réalisation mais aussi l’enjeu.

Vous oeuvrez également pour le maintien du service public de proximité et de qualité. En 1967 vous construisez l’actuel bureau de poste, puis engagez l’aménagement de la mairie en 1982. En 1977 était paru le premier bulletin municipal.

En matière d’aménagement de l’espace communal, vous dotez la commune d’un POS en 1979, d’un plan de référence en 1987 et vous engagez l’urbanisation de la commune.

La politique éducative est particulièrement importante. Elle vous vaudra d’ailleurs la distinction d’officier des palmes académiques en 1980. En effet, dès 1959, est réalisé le 2ème groupe scolaire. En 1978, vous construisez le restaurant scolaire, en 1979, l’école maternelle qui sera inaugurée en 1982.

En matière de tourisme, de loisirs, de sports et de culture, le bilan est tout aussi impressionnant. En 1968 est créé le terrain de camping des Misottes. En 1987, est construite la Maison de la Mytiliculture, 1ère Maison du Parc du Marais Poitevin et la table d’orientation, 1984, année où naît le jumelage dont nous fêterons donc les 25 ans cette année. En 1969, est aménagé le terrain de football, en 1975, le bassin de natation et les vestiaires sportifs, en 1982, le court de tennis. En 1986 est créée la bibliothèque.

En 1988, à la veille de vous retirer, vous lancez la modernisation de l’éclairage public, la réfection des trottoirs et engagez la construction du Foyer logement pour personnes âgées.

Et puis vous procédez également cette année là à l’extension de cette salle municipale que vous aviez construite en 1977. Elle est et reste le lieu de convivialité de cette vie esnandaise.

 

Alors tous ces chiffres nombreux que j’ai cités sont là. Mais ils s’effacent derrière une autre réalité. Celle d’un homme engagé dans des entreprises humanistes, qui a cherché à faire vivre les gens ensemble et toujours mieux. Inspiré par des compagnons avisés tels Michel Crépeau ou Josy Moinet, vous avez réalisé ce parcours aux côtés de ces hommes exceptionnels.

Aujourd’hui, avec discrétion mais sans rechigner, vous restez disponible et vos conseils avisés sont recherchés.

C’est pourquoi le Conseil municipal a souhaité attribuer à cette salle municipale votre nom. Dorénavant, cette salle municipale que vous avez bâtie et étendue s’appellera salle Jean Audineau.

 

Publié dans Vie du Parti

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article